Paul LENORMAND

Professeur agrégé, docteur en histoire contemporaine, il est chargé de recherches, d’études et d’enseignement au Service Historique de la Défense (SHD) et chercheur associé au Centre d’Histoire de Sciences Po (CHSP). Son travail de recherche porte sur les cultures militaires européennes, et notamment sur le rapport des militaires à l’autorité et à la violence. Il s’intéresse plus particulièrement à la culture combattante et à l’acceptation des pertes et des souffrances en temps de guerre. Son aire de prédilection est l’Europe centrale, avec des extensions à l’ensemble du continent européen et à l’Amérique du Nord et un intérêt marqué pour les contextes interalliés durant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide.

Paul Lenormand is Junior Researcher at the French Military Archives (SHD, Vincennes) and Associate Researcher at Sciences Po, Paris. He works primarily on military culture in Central Europe during World War II and the early Cold War. His interests range from the anthropology of fighting to the social history of armies, focusing on how soldiers deal with leadership, violence and suffering in wartime. He recently published a case study examining Czechoslovakian and Soviet-communist views on morale and acceptable losses during WWII.